Mon taboulé d’été

Le taboulé est l’un de mes plats favoris quand les beaux jours arrivent. Très frais mais aussi très simple à faire, il ne demande pas beaucoup d’ingrédients. Comme toujours, je dose un peu au hasard mais je commence souvent avec une base de 250 grammes de semoule pour deux personnes (le taboulé étant souvent le plat principal de mon repas) puis j’ajoute les autres ingrédients de façon à ce que le mélange soit équilibré.

 

Pour le préparer, il vous faut :

  • 250 grammes de semoule
  • 1 concombre
  • des tomates cerises
  • le jus d’un citron
  • de la menthe fraîche
  • de l’huile d’olive
  • du vinaigre balsamique (très peu, parce que j’aime le petit plus qu’il apporte au taboulé mais c’est vraiment optionnel)
  • une poignée de raisins secs
  • du sel et du poivre

 

Dans un premier temps, je commence par faire cuire le couscous. Je mets d’abord les grains dans un saladier et je les enrobe légèrement d’huile d’olive avec une pincée de sel. Je fais bouillir de l’eau et je recouvre les grains sans les noyer pour qu’ils ne soient pas trop cuits et qu’ils s’agrainent facilement. J’en profite pour réhydrater les raisins secs avec l’eau bouillante. Pendant ce temps, je prépare le reste des ingrédients : je coupe les tomates cerises, le concombre, je cisèle la menthe. Je mélange ensuite avec un peu de poivre et je laisse reposer au réfrigérateur pour qu’il soit bien frais.

Une fois la semoule cuite, je l’égraine avec une fourchette et la laisse refroidir. J’égoutte les raisins secs que je laisse de coté pour qu’ils soient bien froids.

Quand tout est bien frais, je mélange la semoule avec la préparation tomate/concombre, les raisins, j’ajoute le jus du citron, un peu de balsamique (l’équivalent d’une petite cuillère à soupe) et j’ajoute un peu d’huile d’olive.

Je remets au frais pour laisser infuser les ingrédients entre eux. Une petite heure suffit.

Avant de servir, je goûte et ajuste un peu la vinaigrette. C’est prêt!

 

Mieux comprendre...

La semoule est composée de céréale, souvent du blé dur, moulu grossièrement et tamisé pour obtenir un résultat intermédiaire entre le grain et la farine. La semoule n’a pas de propriété particulière, c’est ce à quoi elle est additionnée qui peut la rendre plus ou moins grasse. Par exemple, cuite dans du lait, elle absorbera du calcium. Cuisiner au beurre, elle sera apport de glucides.

No Comments

Post A Comment