Jérusalem | La ville dorée

Jerusalem Placeholder
Jerusalem

Jérusalem, l’une des plus belles villes du monde. Quel euphémisme! J’ai découvert une richesse à Jérusalem comme j’en avais rarement vu avant. Chaque centimètre carré de cette ville raconte une histoire. Le plus haut lieu saint du monde, où toutes les religions se côtoient. Une ville faite de pierres blanches et dorées qui reflètent le soleil. Une ville à double personnalité: l’ancienne et la nouvelle.

Réveil à 5h15. J’avais lu que le lever du soleil sur la ville depuis le mont des Oliviers est incroyable. Mais je pense que ce qui est encore plus magique, c’est de traverser la vieille ville encore endormie. Vide de touristes où seule les musulmans sortent de la prière et achètent leur pain à peine sorti du four. C’était également découvrir les boulangers préparer la pâte et enfourner des plaques dans ces fours en pierre que l’on pouvait apercevoir depuis les portes ouvertes.

6h30. Après une heure de marche, nous sommes en haut du mont à contempler la ville se réveille au rythme où le soleil se lève. Le soleil se reflète sur les pierres et le dôme doré. La ville est comme un trésor.

*

*

*

*

7h30. Retour dans la vieille ville encore déserte. Les habitants prennent leur petit déjeuner dans les rues et on nous court après pour nous offrir du humus et des falafels. On se perd dans les rues jusqu’à trouver une petite terrasse nichée dans un coin de rue. Petit-déjeuner oblige vu la journée qui nous attend. Pain, brioche et falafels comme les locaux avec un café turc infusé à la cardamome.

9h. On se dirige vers quelques lieux saints que l’on sait plus agréables à l’ouverture. C’est incroyable d’être dans cette ville où les monuments de toutes les religions sont côte à côte. On passe d’un quartier à l’autre : juifs, chrétiens, musulmans…. Les ambiances changent au fil des rues. C’est la magie de Jérusalem. Nous découvrons l’église du Saint Sépulcre, la chapelle de l’endormissions de Marie sur le mont Zion, la salle de la scène où Jésus a pris son dernier repas avant la crucifixion, le mur des lamentations… Croyant ou non, ces lieux sont poignants et d’une grande richesse historique, une vraie source d’apprentissage.

*

*

*

*

 

*

*

15h. Après une pause repas bien méritée nous nous rendons à la tour de David. Nous y apprenons l’histoire de Jérusalem. Les invasions à répétition. Nous comprenons alors que « la ville de la paix » est loin d’avoir eu une histoire paisible.  Nous comprenons les impacts de balles autour de la porte Zion, les pillages, les constructions, la guerre des 6 jours.

*

*

*

*

*

 

*

Il est difficile de quitter la vieille et son atmosphère mais c’est vendredi et demain c’est Shabbat. Les rues commencent à se vider. Seuls les Juifs, en vêtement traditionnel, se rendent dans les maisons familiales les bras chargés de nourriture.

No Comments

Post A Comment