Istanbul

Tioman Island Placeholder
Tioman Island

Istanbul est une ville à deux facettes : la vieille ville et la moderne. Pourtant, ces deux identités aux atmosphères différentes se mêlent parfaitement et l’on passe de l’un à l’autre sans réellement s’en apercevoir.

Ici, les tours des mosquées remplacent les gratte-ciels et les ruelles remplacent les boulevards. Dès notre arrivée, la densité de cette ville m’a frappé ; les bâtiments à perte de vue pourraient rendre la ville étouffante. Pourtant le Bosphore apporte la tranquillité et la fraicheur dont on a besoin.

On se perd entre les bazars, les mosquées, les vendeurs de pâtisseries, de maïs, de marrons chauds et les magasins de souvenirs. Alors on se prend au jeu et, comme un vrai Stanbouillote, on commence la journée avec un pain simit et un café turc et on la termine avec une chica et un thé… turc évidement !

Entre temps, on visite, tous ces lieux incroyables qui nous offrent Istanbul. Pour la comprendre, il faut lire son histoire (jamais sans mon routard !). On comprend alors les différentes civilisations qui ont chacune apporter un peu plus à cette ville incroyable. Entre mosquées, palais d’un autre temps d’une richesse indécente et lieux insolites comme la basilique citerne. On laisse la place à l’imprévu en se baladant (tout se fait très facilement à pied), et on se laisse séduire en entrant dans les bazars qui ont, un peu malgré moi, perdu de leur charme. Toutes les échoppes vendent la même chose. Très touristique ! Mais l’ambiance est là. Ça grouille dans tous les sens, les vendeurs déboulent avec des cartons entreposés sur un diable ou trois tapis roulés sur l’épaule. On se fait rabattre tant de fois que l’on y prête presque plus attention.

En quelques sorte, vous l’aurez compris : Istanbul m’a séduite. Il n’en fallait pas plus, une ambiance méditerranéenne comme je l’aime.

On essaie: les pois chiches grillées, le kanufe, les jus de grenade frais. Une chicha, dans un endroit bien local avec une assiette de fruits frais. Le café et le thé turc, évidemment. Le raki. Les pains simits (ça on peut même en abuser), à manger de préférence le matin quand ils sont ultra-frais.

On achète: peu d’artisanat ici pour mon plus grand regret. Les magasins de souvenirs se ressemblent tous et manquent d’authenticité. Mais, si on est un peu cinglé comme nous, on peut ramener un presse-fruit à levier, pour faire ces jus de grenade maison. On fait le plein de dattes, d’épices, de tomates séchées… dans les bazars. On ramène des produits à base de rose : eau micellaire, huile… On peut éventuellement se ramener un tapis, si on aime le style oriental. Une casserole à café turc ou une théière.

On évite: d’y aller en plein été pour éviter les touristes. De marchander dans les magasins (le cout de la vie a doublé en Turquie, mais pas les salaires, alors on pense aux locaux). Les tenues trop dénudé (la Turquie est un pays musulman et donc assez pudique). D’aller dans les mosquées pendant les heures de prière (l’accès vous sera sans doute refusé, et ça reste leur lieu de recueillement).

Istanbul Sunset

Istanbul

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Bosphore

Istanbul Sunset

Les pêcheurs du pont Galata
Istanbul

Istanbul Ibrahim Han Sebili

Istanbul – Vieille ville

Istanbul Bosphore

Istanbul

Istanbul

Istanbul

Istanbul

Hagia Sofia

Topkapi

Topkapi

Topkapi

Istanbul Bosphore

Istanbul Mosquée du Sultan Salim Ier

Istanbul Mosquée de la petit Sophie

Hagia Sophia

Istanbul Mosquée de la petit Sophie

Palais de Topkapi

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Hagia Sophia

Palais de Topkapi

Istanbul Détail

Istanbul Détail

Palais de Topkapi

Istanbul  Bosphore

Palais de Topkapi

Istanbul  Bosphore

Hagia Sophia
Les chats d’Istanbul
No Comments

Post A Comment